Sustainable Know-how for adult Inclusion

and Lifelong Learning in the repair Sector

Click here for an english version

Contexte du projet

Projet co-financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme européen ERASMUS + dans le champ de l’éducation des adultes.

Le secteur de la réparation est un terrain d’expérimentation pour développer et renforcer des compétences techniques et des compétences transversales, des compétences formelles et des compétences informelles. Comment mettre à profit et valoriser ces compétences dans un parcours d’apprentissage tout au long de la vie en faveur d’une transition écologique et numérique dans une logique d’inclusion sociale ?

Objectifs du projet

Le projet vise à développer et valoriser les compétences transversales et techniques, formelles et informelles lors des activités qui sont dédiées aux groupes cibles (activité d’apprentissage notamment) dans l’objectif de renforcer l’employabilité de ces publics dans le secteur de la réparation ou dans tout autre secteur.

  • Ceci est rendu possible notamment par la création d’un outil de type passeport de compétences qui est expérimenté lors de l’activité d’apprentissage. Cet outil est pour partie numérique, ce qui encourage la transition des pratiques des groupes cibles vers le numérique.
  • Les organismes partenaires réalisent un diagnostic terrain auprès de leurs bénéficiaires afin d’établir un panorama des profils et compétences et de renforcer la connaissance de ces publics.
  • Ce panorama alimente un toolkit qui rassemble divers outils pour les accompagner dans la préparation et la réalisation de formations qui sont destinées à leurs bénéficiaires.
  • Cette boite à outils est à destination des partenaires et de tout porteur de projet / responsable de lieu d’expérimentation.
Mise en oeuvre
Nous entendons favoriser le décloisonnement des pratiques de chacun en proposant une approche multi-partenariale, impliquant des lieux d’expérimentation TETRIS (FR) et KUNST-STOFFE (GER), des organismes de formation CENTOFORM (IT) et IRFEDD (FR) et une entreprise d’ingénierie numérique EDUSCOPI (SP).

La transversalité et la pluridisciplinarité du partenariat permettent de développer une approche fortement intégrée et décloisonnée sur la question des compétences dans le secteur de la réparation en rapport avec les enjeux d’insertion sociale et de transition écologique. Les échanges d’expériences et de bonnes pratiques tout au long du projet contribuent à développer une approche commune de la valorisation des compétences et de leur mise à profit en faveur de l’éducation des adultes et d’une plus grande employabilité dans le secteur de la réparation, notamment.

Partenaires